Aller au contenu principal

Biens de consommation

L’Électroménager regroupe trois catégories :

  1. Les gros appareils électroménagers (GEM), avec trois univers : le lavage, la cuisson, le froid.
     
  2. Le petit électroménager (PEM):le soin de la personne et du linge, la préparation des aliments et de la boisson, le petit déjeuner, les articles culinaires (poêles et casseroles, autocuiseurs…).
  1. Le confort qui regroupe les climatisations, les appareils de chauffage électrique…

L’Électroménager se décompose en trois types d’acteurs :

  1. Les fabricants : les principaux leaders européens des gros appareils électroménagers (BSH, Electrolux, Whirlpool, Brandt), et le leader mondial du petit électroménager et des articles culinaires (Groupe Seb) sont implantés en France.
     
  2. La distribution: les enseignes spécialisées (Darty, Boulanger…), les grossistes, les indépendants, la grande distribution (Hyper super marchés), les ventes sur internet.
     
  3. Les sous-traitants et fournisseurs : bien qu’une grande partie des composants soit aujourd’hui achetée dans des pays à bas coûts, les fabricants s’appuient également sur des entreprises implantées en France, y compris sur des achats stratégiques (ex : acier inoxydable, éléments de plasturgie…).

Le secteur de l’électroménager bien que mature, reste bien orienté, (4 % de croissance). Cette  bonne dynamique du secteur ne profite pourtant pas à l’emploi avec les différentes réorganisations délocalisations, (Whirlpool, Brandt). Un secteur de l’électroménager qui doit faire face à la révolution du numérique et qui doit intégrer la digitalisation, de nouveaux process, processus (réflexion sur l’usine du futur), l’innovation managériale et l’économie circulaire. Un secteur où l’innovation reste la priorité des entreprises par l’intégration du consommateur au cœur du processus d’innovation, le développement de l’offre de produits connectés. La transformation digitale, la transition écologique et énergétique conduisent les entreprises du secteur à revisiter leur modèle économique et social, développer une offre nouvelle de produits/services, moderniser  les méthodes de travail et renouveler les emplois et les compétences.